//
Archives

FLE

Cette catégorie contient 19 articles

Babelweb

Le web 2.0 pour les langues.

(Crédits photo: Babelweb)

Si vous êtes à la recherche d’un site où vous pouvez échanger et pratiquer la langue française, Babelweb est fait pour vous.

Ce site est une sorte de plateforme blog où tout le monde peut publier quelque chose (recette de cuisine, récit de voyage…) dans une langue romane (français, espagnol, italien, roumain…).

Présentation du site par ces propres auteurs:

Pourquoi Babelweb ? 
“Babel”, parce qu’il s’agit tout d’abord d’une (merveilleuse) entreprise humaine dont le but était de rassembler les gens du monde entier au-delà de la barrière des langues. L’intercompréhension (en langues romanes), on y croit et on le prouve ! Sur Babelweb, on peut communiquer en catalan, en espagnol, en français, en italien, en portugais, en roumain… même si on ne maîtrise pas parfaitement la langue. Et surtout on peut lire les contributions des autres Babelwébiens et se surprendre à comprendre des langues que l’on n’a pourtant jamais apprises.
Pour participer et échanger, rien de plus simple : il suffit de se rendre sur le site de son choix et d’y laisser une recette de cuisine, une anecdote de voyage, une critique de film, etc. On peut même, et c’est mieux, y laisser ses propres photos ou vidéos (c’est la seule règle incontournable de Babelweb : utiliser des photos ou des vidéos originales et non des copies !). On peut aussi laisser des commentaires aux autres articles, même s’ils sont dans une autre langue.
 Participer à Babelweb, c’est prendre part à la construction de projets en ligne tels que le plus grand livre international de recettes disponible en ligne ou le plus long voyage collectif au monde !

 

L’intérêt de Babelweb est que vous pouvez lire des billets dans plusieurs langues et découvrir que finalement vous pouvez comprendre beaucoup de choses. L’autre intérêt lorsque l’on est apprenant est que vous pouvez vous « risquer » à poster sur Babelweb sans avoir peur d’être jugé pour les éventuelles fautes.

Babelweb est un excellent site pour apprendre, partager et découvrir.

(Crédits photo: Babelweb)

L’inscription est gratuite, rapide et simple alors n’hésitez plus, allez voir le site officiel : Babelweb

Bon partage !

La librairie Omeisha

(Crédits photo: Institut Français Tokio)

Voici une librairie japonaise dédiée au français;  vous y trouverez des manuels (notamment pour le Lycée Français de Tokio), des romans, des BD et même de la papeterie de France !

Il existe la librairie principale et l’annexe appelée Rive Gauche située au coeur de l’Institut Français de Tokio.

Voici le discours prononcé quand l’héritier de la librairie Omeisha fut fait Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres lors du Salon du Livre 2012 (source ici)

Cher Yukio Okuyama,
La librairie Omeisha que vous dirigez à Tokyo joue un rôle essentiel dans la diffusion du livre et de la littérature française au Japon. Depuis le début des années 1980, vous êtes un acteur essentiel de cette vitrine de la littérature française au Japon.
C’est en 1947 que votre père a créé la première librairie française de Tokyo. Un père qui avait étudié le français comme lycéen avant de partir pendant un an faire un stage chez Hachette pour apprendre le métier. Un métier qui n’était pourtant pas facile à exercer dans le Japon d’après-guerre. Il était alors très difficile d’importer des livres; votre père en venait parfois à les taper à la machine pour pouvoir les faire imprimer et les distribuer.
Si l’entreprise a su prospérer et asseoir sa renommée, c’est aussi parce que votre père avait construit des liens forts avec le réseau des professeurs de français, comme Shintaro Suzuki, qui l’avaient encouragé à ouvrir une librairie spécialisée, et dont ils deviennent très vite des clients réguliers. Parmi les habitués de ce temple des lettres françaises, on peut compter par exemple le prix Nobel de littérature Yasunari Kawabata, ou encore Kazuo Watanabe, qui fit tant pour la connaissance de la littérature de la Renaissance française au Japon.
Dans le sillage de votre père, vous avez apporté une contribution majeure à l’enseignement et au rayonnement de notre langue au Japon, en apportant notamment un soutien actif à toutes les manifestations littéraires présentées par l’Institut franco-japonais de Tokyo. L’histoire de la librairie et votre histoire se confondent avec celle de la diffusion du français dans l’ensemble du Japon : les Instituts et Alliances françaises, les écoles privées, les universités s’adressent à vous non seulement pour «  passer commande », mais parce que vous êtes un guide, un conseiller essentiel. C’est dans la réserve, quasi secrète, de la librairie, qu’on appelle le Paradis que s’affairent tous les collaborateurs qui s’occupent désormais de la vente en ligne.
Tout en étant un lieu de diffusion moderne, votre librairie possède le charme inouï de l’ancien, la couleur du temps, l’odeur du bois, celle d’une bibliothèque, d’un lieu d’échanges chaleureux. Votre librairie est un merveilleux lieu de rencontres avec les écrivains mais aussi les cinéastes et les acteurs qui représentent la France.
Parce que votre contribution au rayonnement, à l’accès et à la présence de la langue française au Japon est inestimable, cher Yukio Okuyama, au nom de la République française, nous vous remettons les insignes de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de cette librairie atypique, allez consulter la page dédiée de leur site web (version japonaise).

Notez que la page facebook de la librairie est très active ! Rédigée principalement en japonais, elle vous fait part de toutes les nouveautés et des incontournables. La librairie dispose aussi d’un blog (en japonais)

Infos pratiques :

【Lundi- vendredi】 10:00 – 18:00
【Samedi】 10:00 – 17:30
【dimanche】13:00 – 17:00
(sauf 1er, 3éme et 5éme dimanche)

2-3-4 Fujimi Chiyoda-ku,
Tokyo 102-0071

Nous contacter…
【Tel】 03-3262-7276
【Fax】 03-3230-2517
【Mail】 info@omeisha.com

(Crédits photo : Librairie Omeisha)

Pourquoi vous devriez lire des e-livres…

… et donc investir dans une liseuse pour économiser de l’argent !

download (10)

(Crédit photo : les echos.fr)

Le titre peut sembler saugrenu : comment pourrait-on économiser de l’argent en investissant dans une liseuse (aka e-reader en anglais), gadget électronique au combien coûteux !

Tout simplement parce que peu d’entre vous apprennent le français en France: la majorité des apprenants d’une langue vivent dans un pays ou celle-ci n’est pas pratiquée. Plus vous êtes loin, plus il vous sera difficile de trouver des ressources et plus elles seront chères (la loi de l’offre et de la demande comme on dit). Pas évident de se procurer des livres de français en Chine ou au Pérou, surtout pour un prix raisonnable.

Et c’est là que les liseuses électroniques viennent changer votre vie,  vous avez accès au catalogue mondial, le même prix partout plus un énorme bonus : tous les livres tombés dans le domaine public (grosso modo leurs auteurs sont morts depuis plus de 50 ans) sont gratuits en version numérique !

Vous voici donc transporté dans le monde merveilleux des contes de Perrault, de Jules Verne, de Zola et Hugo pour… rien !

Le but de ce billet n’est pas de faire de la pub pour telle ou telle liseuse. Il y en a pour tous les budgets (presque), et pour toutes les utilisations. Notez cependant qu’une liseuse est différente d’une tablette : la tablette est un ordinateur, elle est faite pour supporter des médias en couleur avec un écran lumineux. La liseuse est faite pour LIRE ! Vous pouvez surfer sur le web avec certaines, mais elles ne sont clairement pas faites pour cela; la qualité d’écran est semblable à celle de la page d’un livre, pas de lumière (donc dans le noir il vous faut une lampe, c’est bête, mais ce n’est pas toujours évident !) et donc elle ne vous fatigue pas plus la vue qu’un bon vieux bouquin.

Pour ma part j’ai choisi la Sony, mais il en existe d’autres: le Kindle, la Kobo, le Cybook… je vous dirige vers ce site comparatif (en français toujours !) pour plus d’infos: les numériques.com

Pour ce qui est des sites où télécharger des livres, je ne les connais pas tous, mais je me contente largement (pour l’instant) de ceux-ci:

Feedbooks.com: sûrement le site que j’utilise le plus, le catalogue est plus large en anglais qu’en français, mais la catégorie domaine public est déjà bien remplie. J’ai par exemple téléchargé la compilation des contes de Grimm et Perrault en français depuis ce site 😉

Ebouquin.fr : un excellent site de référencement en français avec un annuaire des sites où vous pouvez télécharger des e-livres (gratuits ou payants) et toute l’actualité sur la liseuse numérique.

Ainsi grâce à la technologie, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas lire en français !

Le prix d’une liseuse est rapidement amorti au vu du nombre de livres gratuits que vous pouvez télécharger. De plus la plupart des livres sortent à présent sous format papier et numérique, le deuxième étant en général 25% moins cher.

Bonne lecture !

Le passé composé (Les auxiliaires)

Un excellent moyen mnémotechnique pour vous aider avec le passé composé. La méthode a fait ses preuves depuis longtemps !

Merci au blog sophfle !

sophfle

Niveau: A2

Objectifs: Savoir contruire le passé composé

Savoir quel auxiliaire employé

View original post 563 mots de plus

Echanges Franco-Japonais

Le réseau colibri, vous connaissez ?

presse_colibri-e1351665229525

Copyright: Institut Français du Japon site web

Voici une excellente initiative, relayée par le magazine le Français dans le Monde, et qui devrait plaire à pas mal d’apprenants: l’échange interlycées franco-japonais, le réseau colibri !

Colibri kézako ?

Je cite M. Jean-François Rochard de l’Ambassade de France au Japon:

ようこそ!

Chers amis,

Existe-t-il meilleure façon de découvrir une culture qu’en s’y plongeant totalement pendant une période suffisante, meilleure façon d’apprendre une langue étrangère qu’en la ressentant dans son contexte original, avec les personnes qui la parlent, la vivent et la sentent évoluer au quotidien depuis leur naissance ; existe-t-il meilleure période pour effectuer de telles expériences que la jeunesse, là où tout reste encore à découvrir et, surtout, là où tout est possible ?

C’est précisément la raison d’être de notre jeune réseau Colibri, réseau d’échange inter-lycées, que de donner aux lycéens issus de nos deux pays l’opportunité de faire de telles découvertes ; de se familiariser avec une langue, une culture qui ont en commun d’avoir été affinées et portées à maturité par plusieurs millénaires d’histoire, et qui portent ancrées dans leurs traditions l’envie d’aller vers l’autre, d’appréhender son univers et d’échanger avec lui.

Le réseau Colibri permet à ces jeunes de découvrir non seulement une langue et une culture différente, mais, en leur ouvrant par là même les yeux sur la diversité qui fait notre monde il leur donne également les clés d’une compréhension plus globale de nos sociétés contemporaines, d’une époque résolument internationale dont ils seront demain les principaux acteurs.

C’est pourquoi le Service culturel de l’Ambassade de France au Japon et moi-même tenons à remercier tous les acteurs de ce réseau, sans lesquels une telle entreprise n’aurait pu voir le jour. Nous apportons et continuerons d’apporter dans le futur tout le soutien possible à Colibri, pour qu’à l’avenir et à l’image de l’oiseau qui lui prête son nom, les jeunes japonais et français bénéficiant du réseau puissent étendre leurs ailes et prendre leur envol dans le monde si vaste qui s’ouvre à eux.

Jean-François Rochard
Attaché de coopération
(français, livre, sport)
Ambassade de France au Japon 2006

 Pour voir la page originale de cet extrait, c’est par ici

Les échanges se font dans les deux sens (les élèves français vont au Japon et vice-versa) pour une durée de 3 semaines à 9 mois !

Si vous êtes intéressés par l’expérience Colibri, allez visiter le site officiel du réseau où vous trouverez toutes les informations utiles sur réseau-colibri.net

Comme j’aurais aimé pouvoir participer à ce type d’échange pendant ma scolarité !

Si vous en avez la possibilité, sautez sur l’occasion !

Bon voyage !

Des podcasts gratuits pour enfants

Raconte-moi un conte…

Les contes traversent les frontières et ont toujours fait le bonheur des petits et des grands. Ils sont aussi un outil d’apprentissage apprécié des débutants et des apprenants plus avancés.

De Lewis Caroll (Alice au pays des Merveilles) à George Sand en passant par Maupassant, vous trouverez un large choix de contes enregistrés sous forme de podcasts sur ce fabuleux site : Littérature audio.com

Pour vous donner l’eau à la bouche, voici un extrait pris sur le site pour Alice au pays des Merveilles :

CARROLL, Lewis – Les Aventures D’Alice au Pays des Merveilles

Livre audio gratuit publié le 5 février 2013.

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 17min | Genre : Contes

Alice in Wonderland

Les Aventures d’Alice au pays des merveilles(Alice’s Adventures in Wonderland), fréquemment abrégé en Alice au pays des merveilles, est une œuvre de littérature qui n’était pas faite pour les enfants lors de sa première écriture, mais qui fut reprise une seconde fois pour les enfants en conservant les personnages merveilleux qui la rendaient si attrayante pour ce jeune public. Écrite par Charles Lutwidge Dodgson, sous le pseudonyme de Lewis Carroll. Le livre foisonne d’allusions satiriques aux amis de l’écrivain et aux leçons que les écoliers britanniques devaient mémoriser à l’époque. Le pays des merveilles, tel qu’il est décrit dans le conte, joue sans cesse avec la logique. (Wikipédia)

Traduction : Henri Bué (1843-1929).

Écouter un extrait : Chapitres 00 à 03.

Crédits : Littérature audio.com

Pour la suite de l’histoire et pour des centaines d’autres podcasts, dirigez-vous sur le site Littérature audio !

Bonne écoute !

Notre ami Anki

Connaissez-vous Anki, le logiciel de « flash cards » ?

 images (2)
 
(Crédits photo : software-in-action.com)
 

Correctement utilisé, Anki peut devenir votre meilleur ami dans votre apprentissage du français (et d’autres langues d’ailleurs, je l’utilise moi-même pour le japonais !).

Créé à la base pour les apprenants en japonais, Anki s’est rapidement développé et est devenu une référence pour l’apprentissage des langues sur le Net, avec toujours plus de paquets de cartes différents disponibles.

Pour utiliser cet outil entièrement gratuit, il vous faut vous rendre sur le site d’Anki, créer un compte et télécharger le logiciel. La configuration est très simple, il vous suffit de suivre les recommandations d’installation pas à pas.

Une fois le logiciel installé sur votre ordinateur, il vous faudra télécharger des « paquets de cartes » (decks) ou les créer vous-même si vous voulez !

Une fois vos paquets de cartes choisis et installés, il n’y a plus qu’à réviser ! Anki est un très bon outil pour vous aider à mémoriser le vocabulaire, mais aussi pour la géographie, les noms propres…

Une utilisation régulière d’Anki est recommandée pour plus d’efficacité, n’hésitez pas à diminuer le nombre de cartes quotidiennes pour ne pas vous surcharger de travail. Mieux vaut faire peu tous les jours que beaucoup une fois par semaine.

Site internet officiel de Anki ici.

Si vous avez quelques difficultés à installer/ utiliser Anki, allez lire le manuel d’utilisateur complet et simple.

Bon courage et bonnes révisions !

TV5MONDE – Expolangues 2013

Expolangues 2013, Paris

Voilà le salon où il fallait être pour tout bon professeur de FLE qui se respecte… bon d’accord je n’y étais pas (n’habite pas Paris qui veut !) mais je regarderai avec sérieux le résumé fournit par TV5 Monde.

Bon visionnage !

TV5MONDE – Expolangues 2013.

Cliché! La vidéo culte des stéréotypes

En manque de clichés ?

Immanquable et hilarante vidéo sur les stéréotypes français, la vidéo Cliché! a été créée par Cedric Villain il y a quelques années et a fait plusieurs fois le tour du web (notamment sur Facebook et par emails)

Si vous ne comprenez pas la version française,  il existe aussi une version anglaise disponible sur le site officiel (voir le lien plus bas).

Mais les dessins devraient parler d’eux-mêmes !

Bon visionnage !

Retrouvez la vidéo sur son site officiel

Who Am I?

Mymy

Mymy

French teacher working around the world. Looking for a tutor? Contact me ;)

Afficher le Profil Complet →

Visitors

  • 37,793 views

Pages et Articles Phares

%d blogueurs aiment cette page :